S.E. Bernard FAUTRIER

S.E. Bernard FAUTRIER

Vice-président et Administrateur délégué de la Fondation, Ministre Plénipotentiaire chargé de missions auprès du Ministère d'Etat pour les questions liées au développement durable

 

Son Excellence M. Bernard FAUTRIER, de nationalité monégasque, est né en 1945 à Monaco. Il est marié avec Jocelyne et est père de deux enfants et grand-père de trois petits-enfants.

Il a effectué ses études  primaires et secondaires à Monaco jusqu’au baccalauréat, puis à l’Institut d’Etudes Politiques de Paris, dont il est diplômé en 1965 et à la faculté de droit de Paris où il obtient un diplôme d'études supérieures en science politique en 1967.

Il débute sa carrière en tant que fonctionnaire au sein du Ministère de l’Economie de la République française, et revient à Monaco en 1969. Là, il est nommé Secrétaire de la Direction de l’Urbanisme, puis Directeur Général du Département des Travaux Publics.

De 1984 à 1995 il est Conseiller de Gouvernement (Ministre) pour les Travaux Publics et les Affaires Sociales au sein de l’Administration monégasque.

De 1995 jusqu’en août 2003, il est Ambassadeur Extraordinaire et Plénipotentiaire de la Principauté de Monaco en Suisse, auprès de l’Office des Nations Unies à Genève, ainsi que Ministre Plénipotentiaire chargé de la Coopération Internationale pour l’Environnement et le Développement.

Il a travaillé dans le domaine de l’environnement et des relations internationales, où il a notamment assuré la présidence du comité d'organisation de l'EVS 21, de la Convention de Barcelone pour la protection de la mer Méditerranée jusqu’en novembre 2003, ainsi que de l’Accord RAMOGE et de MC2D (Monaco Développement Durable, ONG monégasque qui œuvre dans ce domaine).

En 2006, il est nommé Ministre Plénipotentiaire, Chargé de Mission auprès du Ministre d’Etat pour le développement durable, notamment en matière de mobilité et des énergies. Il est également Vice-président et Administrateur Délégué de la Fondation Prince Albert II de Monaco et Membre du Conseil d'Administration de l'Institut Océanographique.

En 2009, il est nommé Président du Comité National Monégasque du Conseil Mondial de l'Energie