Fondation Prince Albert II de Monaco - Programme de libération de tortues marines et d'activité génératrice de revenus communautaires (AGRC) pour les villages côtiers. -
Programme de libération de tortues marines et d'activité génératrice de revenus communautaires (AGRC) pour les villages côtiers.

La république démocratique du Congo accueille 5 espèces de tortues marines, toutes listées par l’Union Internationale pour la Conversation de la Nature et protégées au niveau territorial. Les captures de ces tortues dans les filets représentent une sérieuse menace pour ces tortues.

L’association Rénatura Congo mène ainsi un programme visant à inciter les pécheurs à libérer les tortues qu’ils auraient malencontreusement capturées, en contrepartie de laquelle l’association leur fournit le matériel nécessaire pour réparer les dégâts causés à leur filet. Ce partenariat local permet ainsi de sauver plus de 1500 tortues marines par an.

En parallèle de cette démarche, le projet vise à rechercher de nouveaux types de filets capables de réduire ces captures.

L’association a développé en 2009 une nouvelle activité d’éco-tourisme, qui permet d’assister à la libération de ces tortues marines en l’échange d’une contribution financière, qui sera reversée à une caisse communautaire destinée à financer des projets d’intérêts généraux pour le village.




Programme de libération de tortues marines et d'activité génératrice de revenus communautaires (AGRC) pour les villages côtiers.
Programme de libération de tortues marines et d'activité génératrice de revenus communautaires (AGRC) pour les villages côtiers.
Programme de libération de tortues marines et d'activité génératrice de revenus communautaires (AGRC) pour les villages côtiers.
Programme de libération de tortues marines et d'activité génératrice de revenus communautaires (AGRC) pour les villages côtiers.

Localisation: Congo

Congo

Porteur du projet

L’association Rénatura Congo