M. Loic Fauchon

M. Loic Fauchon

Institut d’Etudes Politiques, Centre d’Etudes Supérieures du Tourisme d'Aix en Provence

Durant vingt années, il participe à la création de la Fonction Publique Territoriale comme public manager dans les Assemblées Régionales et Départementales. Il dirige des organisations de terrain comme le Syndicat de la Rivière Verdon et le Secrétariat Général de la Ville de Marseille.
Il y développe la conviction que la maitrise de l’Espace est indispensable à un aménagement équilibré des Territoires Nationaux sous un label précurseur « Demain l’Espace ». Il se consacre aussi à l’établissement des Echanges Méditerranéens qui s’appuient sur la collaboration concrète des Villes du Bassin Méditerranéen.
Il exerce durant dix-huit ans des fonctions d’élu local et de Maire pour mettre en pratique sa théorie sur la gestion municipale participative. Dans le même temps, il crée et développe Transsahara Caravanes sans Frontières, une organisation caritative spécialisée dans le Transport et le Secours d’urgence humanitaire. Il interviendra personnellement en Bosnie, au Kosovo et dans tous les pays de l’Espace Saharien.
Ici encore, il plaidera pour l’ingérence respectueuse, avec des dispositifs de secours exclusivement basés sur la participation des populations locales. A ce titre, il est élevé au grade de Chevalier de la Légion d’Honneur.
Il se tourne ensuite vers le Secteur Privé, et assure les fonctions de Président Directeur Général du Groupe des Eaux de Marseille (2000 salariés, 450 M€ de C.A), Groupe qui se développe rapidement en Méditerranée et dans le Maghreb. Il préside aussi la Société de la Foire Internationale de Marseille.
Il est élu Entrepreneur de l’Année en 2009 à Marseille et est l’un des premiers leaders européens à recevoir l’Award de Membre Honoraire de l’Association Américaine des Ressources en Eau.
De 2005 à 2012, il préside de Conseil Mondial de l’Eau, organise les Forum Mondiaux de l’Eau.
Il développe la théorie de l’Hydro diplomatie et le concept des Casques Bleus de l’Eau, plaidant sans cesse pour l’établissement d’un Pacte pour la Sécurité de l’Eau comme priorité mondiale. Il participe depuis plus de dix ans au Panel de Haut Niveau des Nations-Unies sur les désastres liés à l’Eau.